GLENN TIPTON
(JUDAS PRIEST)

 
Baptizm Of Fire [1997]
L’unique disque solo du célèbre gratteux de Priest est loin d’être indispensable. En fait Glenn s’occupe des guitares ça il s’est en jouer et du chant : bof bof…son chant irait bien dans un groupe grunge ou rock, mais pour le metal c’est pas vraiment ça. L’album se veut moderne, entendez par là gros riffs bien lourds avec peu de solo et voix un peu déformée, rien a voir avec du Heavy comme on l’aime tant. Je dois dire que je m’écoute ce disque très rarement, y a pas grand chose de magique dedans. Enfin presque y a 2 titres que j’aime bien, « Baptizm of Fire » qui contient une partie guitare éléctrique qui fait pensé que l’ombre de Priest flotte encore et surtout la batterie de Cozy Powell est vraiment épique et agréable à l’écoute comme les 2 autres titres sur lequel il joue d’ailleurs, dommage que ça ne soit pas le cas sur l’album en entier. Enfin ajoutons qu’il y a une bonne reprise des Rolling Stones : « Paint It Black » seul hic, Rage en a fait une encore meilleure à la même époque.
Enfin bref, ce disque avait été encensé par la critique à l’époque, enfin faut dire que les journalistes raffolaient de l’ « évolution » à cette époque. Alors, si vous supportez le metal américain (j’ai pas dit neo metal s’en est quand même pas) et les sonorités un peu grungy ou moderne vous allez aimez ce disque d’un papy du heavy metal ! moi je dis juste bof…suivant !