Nordic Union [2016]

En vérité, ça fait bien longtemps que je ne suis plus l'actualité des sorties du label italien "Frontiers Recors" tant les supergroupes d'ancienne gloire du Hard FM et Heavy mélodique sans nombreuses et souvent peu passionnantes. C'est donc avec surprise que j'ai découvert que label avait sorti ce "Nordic Union" associant Erik Märtensson (W.E.T., Eclipse) dont je ne connais pas grand chose il faut bien l'avouer et Ronnie Atkins, le chanteur de Pretty Maids, dont je suis un grand fan.Pretty Maids est un groupe que j'adore mais j'avoue avoit toujours eu un faible pour le côté mélodique des débuts et même l'orientation quasi FM d'un album comme "Jump The Gun" (1990) que j'adore et ça tombe bien "Nordic Union" fonctionne pile poil dans se registre là. Avec ce premier disque, le duo propose une déferlante de "tubes" heavy mélodique de grande facture où la voix éraillée et puissante d'Atkins fait merveille. Des 11 titres, quasi rien à jeter, en fait y a qu'un morceau que je trouve dispensable: "Every Heartbeat" seule ballade de l'album qui n'est à mon avis qu'à moitié réussie.  Servi pas un son moderne et puissant, ça faisait longtemps qu'un disque ne m'avais pas autant scotché et ce "Nordic Union" est le genre d'album qu'on arrive pas à arrêter et qui peut tourner en boucle sans voir le temps passé. Bref, vous l'aurez compris je conseille chaleureusement qui aime le heavy rock mélodique et accrocheur. Album de l'été 2016 pour moi et je croise les doigts pour qu'il y ait une suite à ce projet.

Second Coming [2018]
Le premier album de ce supergroupe avait été un de mes plus grand coup de coeur de cette décennie et c'est donc avec une vraie impatience que j'attendais cette suite et je suis bien content que ce disque ait vu le jour tant ce mélange entre une des plus belles voix du hard rock  et une des meilleures compositeurs scandinave et efficace. Ce disque est dans la même veine que le premier opus avec cet équilibre parfait entre Heavy Rock et mélodies accrocheuses, les compositions sont entraînantes et le tout est desservi par une production de qualité. Mais, car il y a un mais, ce disque et il faut le dire un cran en dessous de son prédécesseur, les compositions sont souvent plus dans le midtempo et les compositions, bien qu'efficaces, me semblent un poil trop classique et dans tous les cas moins variées et inspirées. Pas vraiment surprenant en soi puisque les deux chefs de file de ce projet sont bien occupés par leurs carrières respectives, les meilleures compositions ont sans doute été sélectionnées pour l'album homonyme et ce Second Coming laisse un peu l'impression d'avoir affaire à des restes de tiroirs. Cela dit, l'album reste largement au-dessus de ce qui se fait dans le domaine et ce deuxième album demeure un disque de choix à tout amateur de musiques Hard Mélodiques mais je ne suis pas certain qu'un troisième album trop rapproché soit vraiment utile à moins d'essayer d'explorer de nouvelles voix musicales. Vous l'aurez compris je suis un poil déçu par ce nouvel opus qui n'aura pas la longévité du précédent dans mon lecteur.