Master Of Evil EP [1983]
Des perles oubliées et inconues des 80's, je cite Mindless Sinner qui avec son premier EP a marqué le monde des collectionneurs de vinyle et l'Histoire du metal suédois. De facture classique, la musique du groupe est inspirée par la NWOBHM (Iron Maiden, Diamond Head en tête) et la scène heavy mélodique suédoise (Heavy Load). J'ai longtemps essayé de mettre la main sur ce disque qui semblait être la référence du groupe, mais soyons honnête, j'ai quand même eu ma petite déception au regard de sa réputation. En effet, si les 4 morceaux de cet EP sont sympathiques et efficaces, ils n'ont rien de véritablement inoubliables non plus et reste dans la  moyenne de ce qui se faisait sur la scène underground de l'époque qui explosait dans le monde entier. Je conseille d'ailleurs largement plus l'album Turn On The Power (1986) qui contient des morceaux bien plus marquants. Un disque à réserver aux collectionneurs et historiens du heavy metal old school.
Turn On The Power [1986]
S'il ne devait rester qu'un disque de Mindless Sinner, je prends sans la moindre hésitation Turn On The Power qui résume tout ce que j'aime dans le Heavy Metal mélodique des années 80s: des riffs mémorables, des vocaux puissants et chaleureux et des morceaux inspirés, accrocheurs et mélodiques à souhait qui restent dans la tête. Pour moi ce disque surpasse largement leur premier EP grâce à ses excellentes compositions. Imaginé une version plus heavy et rentre-dedans du groupe Europe et vous avez un peu ce qu'a tenté le groupe avec ce disque qui représente parfaitement le Heavy Metal de 1986 qui commençait à osciller vers des textures plus FM. Bien entendu l'album n'est pas la perfection incarnée non plus avec ses textes un peu simplets et des morceaux qui manquent parfois un peu de profondeur, mais l'efficacité et l'accroche sont parfaites. Un disque puissant et mélodique que je ne peux que conseiller à ceux qui apprécient le Heavy Metal old-school et définitivement un de mes disques favoris du genre.
The New Messiah [2015]

Poltergeist [2020]
5 ans après son retour discographique et près de 40 ans après sa formation, Mindless Sinner nous sort son 3ème LP (enfin 4 si l'on compte Missin' Pieces sorti sous le nom Mindlessen 1989). Il faut dire que le groupe surf sur la vague des festivals de heavy metal old school où ma foi le groupe récolte un joli succès à chaque fois vu la qualité de ses morceaux et ses prestations scéniques à la hauteur. Pour avoir découvert le groupe sur le tard lors d'une de ses prestations, ça me fait particulièrement plaisir de découvrir enfin un nouvel album du groupe à sa sortie et je suis d'autant ravi que ce disque est très bon. Le groupe a toujours su écrire de bonnes chansons, à la fois accrocheuses et souvent variées et c'est encore le cas ici avec des compositions qui sentent bon le heavy metal mélodique de tradition. La voix puissante de Christer Goränsson est toujours aussi efficace, soutenu par les riffs inspirés de ses guitaristes qui savent vraiment composés. Quand on voit le succès de ses compatriotes HammerFall, on se dit que ces derniers feraient bien de s'inspirer de ses ancêtres qui arrivent toujours à faire des albums inspirés et variés, eux. Poltergeist est vraiment un chouette album de Heavy Metal old school avec une très bonne production qui saura faire vibrer le coeur du metalhead qui ne se lassera jamais d'une bonne dose d'énergie aussi bien envoyée. Mon petit bémol sur ce disque est que la majorité des morceaux sont plutôt mid-tempo et je n'aurais pas été contre un ou deux morceaux plus rapides mais c'est là pinailler. L'année 2020 commence bien.