Tyranny And Mutation [1972]

Deuxième disque d’un des groupes les plus cultes et mystérieux de la scène Hard Rock, ce LP est également mon préféré. « Tyranny and Mutation » s’il fallait le comparer est un improbable mélange de Deep Purple, de Black Sabbath, de sonorité plus progressive, de pop et on accommode le tout à la sauce science-fiction, je vous l’accorde le mélange semble rebutant pour le commun des mortels, mais je vous jure sur ma tête que la recette est efficace. Ce disque est véritablement une petite merveille d’originalité même s’il devrait intéressé plus l’amateur de rock que celui qui a grandi à dose d’Edguy. En attendant si vous croisé cette merveille précipitez vous dessus !

Secret Traities [1974]

Sur la lancée de Tyranny, BOC sort ce qui reste un des classiques du Rock 70’s : « Secret Traities ». Personnellement je le trouve un poil en dessous de son prédécesseur en partie à cause des claviers bien plus présent…ouaich moi je préfère quand on entend les guitares hurlés et pas quand y a cet orgue hammond qui saute aux oreilles. Bon c’est qu’un petit défaut, hein ? ça reste du Blue Öyser Cult un mélange détonnant hors du commun qui se doit de figurer à côté Black Sabbath, Uriah Heep, Deep Purple, Led Zep dans votres collections.

Heaven Forbid [1998]

Après un long break, le Blue Oyster Cult se remet en branle de sympathique manière…oh c’est clair ce disque restera plutôt anecdotique, le groupe n’a d’autres ambitions que de se faire plaisir et ça s’entend, on oscille entre le hard pur, le rock gentillet et même une compo plutôt  funky…je dois avouer ne pas reconnaître la patte du groupe, si ce n’est quelques vocalises caractéristiques et des solos de guitares bien envoyés. Si ce disque n’est pas inoubliable, il n’en demeure pas moins agréable à l’écoute, mélodique et bien senti, les titres s’enchaînent facilement. A réserver aux fans certes, mais pas forcément déconseiller aux amateurs de Classic Rock bien exécutés.