School Of Hard Knocks [2020]
Il y a toujours plusieurs manières d'aborder un album solo, pour certains artistes il s'agit d'explorer de nouvelles contrées musicales. Assurément Biff Byford n'a pas choisi cette voie-là, ce School Of Hard Knocks est du pure Saxon dans l'âme, Biff Byford est Saxon comme Saxon est Biff Byford. Le chanteur de ce groupe mythique a certainement choisi cette option pour aborder des textes plus personnels, parfois autobiographique, j'en veux pour preuve les paroles qui sont souvent exprimées à la première personne. Même si je n'ai pas fait une analyse de texte, on sent que ces paroles ont été écrites alors que Biff Byford soignait son cancer  car la notion de fin de vie intervient dans plusieurs morceaux, comme des textes sur son amour du metal et de l'histoire en général. Bref, ce disque sonne comme du pur Saxon mais du très bon, certains morceaux auraient pu d'ailleurs figurer sur les albums 80's du groupe, alors qu'Inquisitor est un peu la suite logique du très bon Conquistador de l'album Metalhead (1999). À vrai dire mon seul regret est que Biff n'ait pas gardé certains de ses meilleurs morceaux pour le prochain album du groupe car on aurait pu avoir le meilleur album de Saxon depuis longtemps tant certains morceaux sont excellents. D'un point de vue technique, rien à redire, le son est excellent et les musiciens talentueux (Frederik Äkesson (Opeth) tient la guitare sur la plupart des morceaux). Ce disque est indispensable aux fans de Saxon qui auront là un album qui deviendra indissociable de sa discographie avec le temps et peut-être l'un des meilleurs jamais enregistré par Biff Byford. Classe!